• 8 juin 2012
fr

Conclusions de l’examen de l’Equateur par le CDH

Equateur

L’Equateur a passé, le 21 mai der­nier, son 2ème Examen Périodique Universel , sous la conduite de Mme Dupuy Lasserre, Présidente du CDH et d’une troïka com­po­sée du Congo, de Cuba et de la Suisse. 73 pays ont pris part à la dis­cus­sion.

Les pro­grès signi­fi­ca­tifs énoncés par de nom­breux Etats sont :

  • La promulgation de la nouvelle Constitution de 2008 conduisant à des réformes des DH ;
  • Les mesures prises en faveur de l’éradication de l’extrême pauvreté et de l’implantation de politiques d’inclusion sociale pour tous ;
  • Les efforts de l’Etat pour éliminer le travail infantile et réformer le système éducatif du pays.

Toutefois, les Etats ont géné­ra­le­ment émis les recom­man­da­tions sui­van­tes en raison des vio­la­tions des DH cons­ta­tées :

  • Prendre les mesures nécessaires pour améliorer le taux d’enregistrement des naissances chez certaines catégories de populations (indigènes, afro-équatoriens et migrants) ;
  • Augmenter les dépenses sociales liées à la santé, à l’éducation et au bien-être des équatoriens ;
  • Garantir le droit à la liberté d’expression des défenseurs des DH et des journalistes.
  • Respecter le droit des peuples autochtones à être consultés pour les décisions qui les concernent.

Pour en savoir plus sur l’examen de l’Equateur, voir le rap­port de l’ONU

Quelques jours avant cet examen, les ONG Points-Coeur et IIMA ont contacté plu­sieurs Missions Permanentes afin de les encou­ra­ger à rele­ver les points fon­da­men­taux de notre rap­port conjoint.

Parmi les pays contac­tés par Points-Cœur, Cuba et le Venezuela ont repris, le jour de l’examen, cer­tains points que nous avions sou­le­vés.

En effet, Cuba a recom­mandé à l’Equateur de « mettre en œuvre des pro­gram­mes et ini­tia­ti­ves de soli­da­rité visant à garan­tir aux citoyens équatoriens la jouis­sance de leur droit à des ser­vi­ces de santé de qua­lité ».

Quant au Venezuela, il a encou­ragé l’Equateur à « pour­sui­vre ses efforts ten­dant à l’éradication du tra­vail des enfants et à l’amé­lio­ra­tion de la qua­lité du sys­tème éducatif pour tous ».

Dans quel­ques semai­nes, le rap­port issu de l’examen sera défi­ni­ti­ve­ment adopté par le CDH. Il contien­dra les recom­man­da­tions accep­tées par l’Equateur.

D’ici l’adop­tion du rap­port, Points-Cœur envi­sage de pour­sui­vre ses démar­ches auprès de l’Equateur afin qu’il accepte ses recom­man­da­tions.


Revenir au début