• 7 avril 2011
en fr

16ème Session du Conseil des Droits de l’Homme : Education et Formation aux Droits de l’Homme

Ce 15 Mars 2011 était exa­miné pour adop­tion par le Conseil des Droits de l’Homme, le rap­port du groupe de tra­vail sur l’éducation et la for­ma­tion aux droits de l’homme.

La pré­si­dente du Comité Consultatif rap­pela tout d’abord que l’éducation aux droits de l’homme est essen­tiel si nous vou­lons que tous les droits de l’homme soient réa­li­sés.

Jurg Lauber, en qua­lité de pré­si­dent du Groupe de Travail, rap­pela ensuite les dif­fé­ren­tes étapes du pro­ces­sus de rédac­tion de la décla­ra­tion.

JPEG - 6.9 ko
Jurg Lauber, représentant de la Suisse au Conseil des droits de l’home

Le groupe de tra­vail se basa en pre­mier lieu sur une décla­ra­tion rédi­gée par le Comité Consultatif. Le Conseil des Droits de l’Homme dési­gna ensuite une Plateforme d’États mem­bres afin de mener dif­fé­ren­tes consul­ta­tions dans le but de trou­ver un consen­sus quant à ce projet. Trois consul­ta­tions infor­mel­les ainsi qu’une consul­ta­tion for­melle au mois de Janvier furent orga­ni­sées. Lors de la consul­ta­tion de Janvier, plus de 70 repré­sen­tants diplo­ma­ti­ques et 10 ONGs étaient pré­sents. Le Groupe de Travail adopta à cette occa­sion le projet de décla­ra­tion et les quel­ques réser­ves qui furent alors émises par cer­tai­nes délé­ga­tions ont depuis été levées.

Plusieurs délé­ga­tions ont, après pré­sen­ta­tion du rap­port, com­menté les efforts de la Plateforme pour élaborer cette décla­ra­tion et ont réaf­firmé l’impor­tance de l’éducation aux droits de l’homme dans le pro­ces­sus de res­pon­sa­bi­li­sa­tion des indi­vi­dus pour la défense des droits de l’homme. Certaines délé­ga­tions ont également évoqué les mesu­res déjà prises au niveau natio­na­les pour mettre en place et pro­mou­voir cette éducation aux droits de l’homme.

De nom­breu­ses ONGs ont également fait des décla­ra­tions orales. Points-Cœur a pré­paré une décla­ra­tion écrite a titre indi­vi­duel pour sou­te­nir le projet de décla­ra­tion. Points-Cœur était signa­taire de la décla­ra­tion écrite pré­pa­rée par le groupe de tra­vail des ONGs sur l’éducation aux droits de l’homme et déli­vrée au Conseil.


Revenir au début