• 1er juin 2011
en fr

Elimination des discriminations en matière religieuse dans le milieu scolaire

Shahbaz Bhatti

Le 10 mars 2011, le Rapporteur spé­cial sur la liberté de reli­gion ou de convic­tion, M. Heiner Bielefeldt a pré­senté devant le Conseil des Droits de l’Homme à Genève, son rap­port sur la ques­tion de la liberté de reli­gion ou de convic­tion dans le contexte de l’ensei­gne­ment sco­laire.

L’école est un lieu d’appren­tis­sage, d’épanouissement social et de socia­li­sa­tion, mais elle est aussi un lieu soumis à une auto­rité, dans lequel cer­tai­nes per­son­nes, y com­pris des mem­bres de mino­ri­tés reli­gieu­ses ou autres, peu­vent se trou­ver en situa­tion de fra­gi­lité. Compte tenu de cette ambi­va­lence, le rap­por­teur spé­cial estime qu’il faut accor­der, dans ce milieu, une atten­tion par­ti­cu­lière au forum inter­num, c’est-à-dire à la com­po­sante de la liberté de reli­gion ou de convic­tion qui a trait au for inté­rieur, garan­tie abso­lue dans le contexte du droit inter­na­tio­nal des droits de l’homme.

Points-Cœur et d’autres ONG du Forum des ONG catho­li­ques [1] ont sou­tenu ce rap­port. Dans une décla­ra­tion conjointe, elles ont pré­cisé que le droit à la liberté reli­gieuse fait partie de la dignité de la per­sonne humaine, dont la nature trans­cen­dante ne doit pas être igno­rée ou négli­gée. Ainsi, chaque fois que la liberté reli­gieuse est niée, que des ten­ta­ti­ves sont faites pour empê­cher des per­son­nes de pro­fes­ser leur reli­gion ou leur foi et de vivre en consé­quence, la dignité humaine est bafouée, avec la menace qui en résulte pour la jus­tice et la paix.

Coïncidence des évènements, ce rap­port est pré­senté quel­ques jours après l’assas­si­nat le 2 mars 2011, du Ministre des mino­ri­tés du gou­ver­ne­ment du Pakistan, M. Shahbaz Bhatti [2] que nous déplo­rons pro­fon­dé­ment.

Lire aussi : De la com­pas­sion visuelle sur www.ter­re­de­com­pas­sion.com


Notes

[1] Le Forum des ONG d’inspiration catholique (ONGIC) regroupe des ONG d’origine confessionnelle ou non, qui partagent des valeurs catholiques, soit parce que des catholiques travaillent dans ces ONG, soit parce qu’elles ont été créées par des catholiques. Leur but est une défense et une promotion des droits de l’homme pour le développement de tout l’Homme.

[2] Shahbaz Bhatti était membre du Parti du peuple pakistanais de Benazir Bhutto tuée dans un attentat le 27 décembre 2007 à Rawalpindi, près d’Islamabad. Il a été nommé ministre des Minorités religieuses dans le gouvernement du Premier ministre Youssouf Raza Gilani en 2008. A ce titre, il a dénoncé les dérives des lois réprimant le blasphème, réclamant officiellement qu’elles soient amendées, et il a ouvertement soutenu Asia Bibi, une chrétienne condamnée à mort en novembre 2010 pour blasphème. Source : http://www.journalchretien.net/2064...

Revenir au début