Points-Cœur ONU
Points-Cœur ONU
Accueil
Palais des Nations/

L’ONU en bref : avec qui travaillons-nous ?

  • Le Conseil Economique et Social
  • Le Conseil des droits de l’Homme
  • Les Comités

Le Conseil économique et social

Le statut de Point-Cœur lui permet de par­ti­ci­per aux tra­vaux du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC). Avec l’Assemblée Générale ou le Conseil de sécu­rité, l’ECOSOC fait partie des prin­ci­paux orga­nes de ce que l’on appelle la « famille onu­sienne » ou « sys­tème onu­sien ».

Son mandat, détaillé au cha­pi­tre X de la Charte des Nations Unies, com­prend entre autres mis­sions : « assu­rer le res­pect effec­tif des droits de l’Homme et des liber­tés fon­da­men­ta­les pour tous ». Pour ce faire, il est cons­tam­ment en lien avec les orga­ni­sa­tions non gou­ver­ne­men­ta­les (ONG), qu’il est tenu de consul­ter régu­liè­re­ment, selon leurs domai­nes d’exper­tise.

Basé à New York, il dis­pose également d’un bureau à Genève, où sont ins­tal­lés nombre de ses orga­nes sub­si­diai­res (com­mis­sions, bureaux…). En effet, les séan­ces plé­niè­res de l’ECOSOC n’ayant lieu que deux fois par an (une fois à New-York, et l’autre fois à Genève), l’essen­tiel du tra­vail est en fait assuré par une mul­ti­tude de com­mis­sions et autres bureaux, répar­tis selon des com­pé­ten­ces spé­ci­fi­ques, ou en fonc­tion de l’aire géo­gra­phi­que dont ils s’occu­pent.

Le Conseil des droits de l’Homme

Anciennement « Commission des droits de l’Homme », le Conseil est le prin­ci­pal organe de l’ECOSOC en charge de cette ques­tion. Tout son tra­vail s’effec­tue à Genève, au Palais des Nations où il siège en séance plé­nière trois fois par an.

Chacune de ses ses­sions fait l’objet d’une atten­tion par­ti­cu­lière de toutes les ONG de défense des droits de l’Homme, et donc de Points-Cœur. En fait, c’est auprès de ce Conseil que s’effec­tue, pour le moment, l’inté­gra­lité de la mis­sion de Points-Cœur aux Nations Unies. Assister à ses ses­sions cons­ti­tue ainsi la base de notre tra­vail, et des comp­tes-rendus sont régu­liè­re­ment déli­vrés à ce propos.

Pour en savoir plus sur les ses­sions aux­quel­les nous avons assisté, cli­quer ici

Les Comités

Ils veillent au suivi des acti­vi­tés des orga­nes des Nations Unies, s’assu­rant que ceux-ci rem­plis­sent bien leurs obli­ga­tions en regard de la Charte et des autres textes inter­na­tio­naux en vigueur.

Ils sont sou­vent qua­li­fiés d’ « orga­nes conven­tion­nels » (ou orga­nes de trai­tés), car chaque Comité est en fait en charge de l’appli­ca­tion d’une Convention spé­ci­fi­que dont il porte le nom. Composés d’experts indé­pen­dants (c’est-à-dire, non man­da­tés par les Etats mem­bres), ils sont tous basés au Palais Wilson à Genève, et sont actuel­le­ment au nombre de 8. L’on compte notam­ment le Comité des droits de l’enfant, ou encore le Comité des droits de l’Homme, ou celui des droits économiques, sociaux et cultu­rels.

Chaque Comité orga­nise plu­sieurs ses­sions publi­ques par an, lors des­quel­les, un cer­tain nombre de pays sont exa­mi­nés indi­vi­duel­le­ment. Points-Cœur s’efforce d’assis­ter à ces ses­sions à chaque fois qu’un pays où il est, ou a été implanté, est exa­miné.


Revenir au début