• 27 janvier 2010
fr

Mobilisation internationale pour Haïti

Le Conseil des droits de l’Homme a tenu, mer­credi 27 jan­vier 2010, une ses­sion extra­or­di­naire consa­crée à la situa­tion en Haïti après le séisme du 12 jan­vier. Manifestation de la soli­da­rité inter­na­tio­nale, il s’agis­sait également pour les pays mem­bres et orga­ni­sa­tions inter­na­tio­na­les de réflé­chir aux meilleurs moyens d’appor­ter une aide effi­cace mais également rapide aux pays et à ses habi­tants.

En effet, le désas­tre est tel dans ce pays déjà fra­gile, qu’il est autant besoin de pren­dre des mesu­res d’urgence que d’élaborer des ini­tia­ti­ves sur le long terme. Ainsi, tandis que la prio­rité est d’assu­rer la jouis­sance pour tous des besoins élémentaires (eau, nour­ri­ture, abri), en ce qui concerne l’avenir même du pays, la consul­ta­tion sys­té­ma­ti­que du gou­ver­ne­ment haï­tien a été placée comme condi­tion indis­cu­ta­ble.

Entre autres prio­ri­tés, une atten­tion par­ti­cu­lière a été exigée vis-à-vis de la pro­tec­tion des droits de l’Homme en géné­ral, (sérieu­se­ment mena­cés ces temps-ci), et des droits de l’enfant en par­ti­cu­lier. Mgr Tomasi, nonce apos­to­li­que, est quant à lui inter­venu pour réaf­fir­mer le sou­tien du Saint-Siège au peuple haï­tien, et rap­pe­ler l’enga­ge­ment de l’Eglise à s’inves­tir fidè­le­ment dans la recons­truc­tion du pays.


Revenir au début